À Lyon, Perben renonce aux législatives

le
0
L'ancien ministre de la Justice ne briguera pas sa succession dans la quatrième circonscription du Rhône, lors des prochaines législatives. En juin, il n'aura plus aucun mandat électif.

Après trente années de carrière politique dont dix ans passés au gouvernement, Dominique Perben se retire. Il va désormais revêtir la robe d'avocat. Le député de la quatrième circonscription du Rhône a annoncé lundi matin qu'il ne briguera pas sa succession. «Je m'interrogeais depuis plusieurs mois. Je ne suis pas certain que cinq années supplémentaires de mandat parlementaire m'apportent beaucoup plus. D'autant que j'avais le sentiment de faire les choses un peu par routine ces derniers temps. En juin 2010, je me suis inscrit au barreau. Je n'ai pas envie, à 66 ans, de faire les choses à moitié pour les dix ans qui viennent», explique-t-il.

Sans vouloir entrer dans une retraite politique totale, Dominique Perben affirme qu'il participera à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, notamment sur la question de l'outre-mer. L'ancien ministre met un terme à un engagement électif lyonnais commencé en 2004. Auparavant député-maire de Chalon-sur-Saône (Saône-e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant