A Louisville, des milliers de personnes rendent un dernier hommage à Mohamed Ali

le
0
A Louisville, des milliers de personnes rendent un dernier hommage à Mohamed Ali
A Louisville, des milliers de personnes rendent un dernier hommage à Mohamed Ali

Les habitants de Louisville ont rendu un dernier hommage à Mohamed Ali. Un peu après 16h30, heure française (10h30, heure locale) vendredi, un corbillard transportant la dépouille du boxeur décédé le 3 juin a commencé à rouler tandis que des milliers de personnes se sont rassemblées sur les 30 kilomètres du trajet dans cette ville du Kentucky, Etat à l'est des Etats-Unis.

Les spectateurs ont scandé «Ali, Ali», en portant des pancartes, des fleurs, des ballons. Ils ont brandi des pancartes, des ballons, des photos, des dessins et d'innombrables bouquets de roses qui ont fini par recouvrir le corbillard. Malgré la longue attente et la chaleur, certains anonymes n'ont pas quitté les gants de boxe qu'ils avaient enfilés en hommage à l'icône du pays.

Le convoi funéraire, rassemblant une vingtaine d'imposantes limousines, a littéralement dû se frayer un chemin à travers la foule amassée dans certains quartiers de Louisville. Cela a été le cas devant la maison où a grandi celui qui s'appelait alors Cassius Clay. La procession s'est achevée au cimetière Cave Hill, pour une inhumation de «The Greatest» («Le plus grand») dans la plus stricte intimité familiale.

Mohamed Ali sur son boulevard pic.twitter.com/q8XGyBt5RZ

— Géraldine Woessner (@GeWoessner) 10 juin 2016

 

«Il incarnait l'espoir pour tout ce quartier»

Pour ce dernier adieu, Toya Johnson, une Afro-Américaine habitant le quartier d'enfance de Mohamed Ali, a enfilé un T-shirt à son effigie. «Il aurait adoré que les gens se rassemblent comme aujourd'hui, alors c'est ce que l'on fait. Je suis arrivée à 7 heures pour être sûre de pouvoir mettre ma chaise à l'ombre. Je me sens fière d'être ici», a-t-elle confié. «Il incarnait l'espoir pour tout ce quartier, les jeunes l'ont toujours pris en exemple ici et ce n'est pas fini !», a-t-elle ajouté.

Le cortège funéraire, d'une vingtaine de limousines, transportait notamment les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant