À Los Angeles, les municipales boudées par les électeurs

le
0
REPORTAGE - Le deuxième mandat d'Antonio Villaraigosa, premier maire hispanique de Los Angeles, touche à sa fin. Cinq candidats ont fait campagne pour le remplacer mais ont du mal à stimuler l'intérêt des angelenos.

Los Angeles

Un parking vide. Un bénévole assoupi sur sa main. Un autre qui baille. Un vieillard claudiquant qui annonce, tonitruant et quasi menaçant, «je suis un républicain» en entrant dans le bureau de vote déserté du quartier de l'aéroport international. Une troisième bénévole qui lui répond: «Au moins vous votez, vous!» en balayant la pièce vide d'un regard courroucé. «Les media ont annoncé 30% de participation. Moi, je dis que ce sera 20 ou 25%, pas plus».

Il est 17 heures, le 5 mars, jour des élections municipales en Californie. Le deuxième et dernier mandat d'Antonio Villaraigosa, premier maire hispanique de Los Angeles (population: 3,8 millions d'habitants) touche à sa fin. Cinq candidats, parmi lesquels quatre démo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant