À Londres, un carnaval pour oublier les émeutes 

le
0
REPORTAGE - La fête des cultures antillaises a débuté sans heurt majeur sous haute surveillance policière.

De notre correspondant à Londres.

Reggae, samba ou calypso jaillissent de sonos surpuissantes sur des chars colorés drainant dans leur sillage des flopées de danseurs. Une foule de familles, de jeunes et moins jeunes de toutes origines se presse calmement dans les rues de Notting Hill. C'est le premier jour du carnaval, une institution londonnienne depuis 1964, célébrant les cultures des immigrés des Caraïbes. Pour la «journée des enfants», dimanche, avant le grand défilé prévu ce lundi, férié en Grande-Bretagne, l'ambiance est restée bon enfant malgré les craintes de débordements trois semaines après les violentes émeutes qui ont marqué le pays.

Dans la rue commerçante chic Westbourne Grove, les vitrines barricadées de palissades de bois des magasins Paul Smith, Ralph Lauren ou Comptoir des Cotonniers donnent un étrange air de désolation à ce quartier opulent. Des riverains, qui ont déserté en masse pour aller se réfugier à la campagne, ont fait de mêm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant