A Lille, « Hé oh la gauche ! » défend le bilan Hollande sans passion

le
1
Un meeting de « Hé oh la gauche ! », le 25 avril à Paris.
Un meeting de « Hé oh la gauche ! », le 25 avril à Paris.

Lundi soir, Stéphane Le Foll et Patrick Kanner, de « Hé oh la gauche ! », sont venus sur les terres de Martine Aubry défendre le bilan du gouvernement.

Non, le gouvernement actuel n’a pas trahi les valeurs de gauche. Le modèle social français n’a pas été remis en cause, mais a plutôt été conforté par l’équipe de François Hollande. Et le bilan des socialistes au pouvoir n’est pas mauvais. C’est en substance ce que les ministres Stéphane Le Foll et Patrick Kanner, accompagnés des secrétaires d’Etat Pascale Boistard et Clotilde Valter, sont venus dire à près de 250 militants socialistes réunis lundi soir à Lille.

Une thérapie de groupe, en quelque sorte, où chaque élu s’empare du micro pour lister, à la Prévert, les avancées d’un gouvernement qui peine à convaincre. La réduction du déficit de la Sécurité sociale, les nouveaux droits des femmes, la suppression du bouclier fiscal, la prise en compte de la pénibilité dans le calcul des retraites, le versement de la prime d’activité à 3,8 millions de Français, le recrutement de 60 000 postes dans l’éducation nationale, le remboursement de l’IVG à 100 %, le crédit d’impôt pour la compétitivité de l’emploi, etc.

A chacun son chapitre pour tenter de convaincre des militants socialistes qui doutent, à cause des « thèses des frondeurs et autres », estime Patrick Kanner. « Il faut être capable de compromis et tenir compte de la réalité quand on dirige, ajoute Stéphane Le Foll. Ceux qui critiquent aujourd’hui ne seront pas les derniers pour défendre les avancées sociales que nous aurons fait. » La gauche de la gauche en prend pour son grade. Il ajoute : « Continuons de nous diviser, d...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 8 mois

    Ah bon ! Le bilan est bon... Combien le déficit ? Combien de chômeurs ? C'est beau l'amnésie !!!!!!!!