À Lesbos, des humanitaires tentent de convertir les migrants musulmans

le
0
La tension est vive à Moria, où les migrants arrivés après le 20 mars doivent être renvoyés en Turquie aux termes de l'accord trouvé entre l'Union européenne et Ankara.
La tension est vive à Moria, où les migrants arrivés après le 20 mars doivent être renvoyés en Turquie aux termes de l'accord trouvé entre l'Union européenne et Ankara.

Des travailleurs humanitaires du centre de détention de Moria sont sous le feu des critiques. Le Guardian révèle ce mardi que plusieurs travailleurs humanitaires d'Euro Relief, une ONG grecque qui s'occupe notamment de trouver un abri et des vêtements pour les réfugiés des centres de Lesbos, ont essayé de convertir des réfugiés musulmans du principal camp de migrants de l'île de Lesbos en Grèce.

Pendant le ramadan

Les membres de l'ONG distribuaient des copies en arabe de l'Évangile selon saint Jean, éditées par The Pocket Testament League, une ONG américaine, celle-là, et d'obédience évangélique. À l'intérieur des ouvrages figuraient des formulaires de conversion à la religion catholique qui appelaient les migrants à signer une déclaration dans laquelle ils indiquent vivre « dans le péché ». « Je sais que je suis un pécheur? Je demande à Jésus de pardonner mes péchés et de m'accorder la vie éternelle. Mon désir est d'aimer et d'obéir à sa parole », est-il notamment écrit.

Cités par le quotidien britannique, plusieurs migrants disent avoir été heurtés d'une telle « absence de compassion », d'autant que la distribution a eu lieu pendant le ramadan, le mois saint par excellence pour les musulmans. « Nous aimons toutes les religions, mais si vous êtes chrétiens et que je vous distribue le Coran, comment vous sentirez-vous ? » demande notamment Ahmed, un Syrien à Moria. Les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant