A Las Vegas, la maison de demain, intelligente et connectée

le
0
A Las Vegas, la maison de demain, intelligente et connectée
A Las Vegas, la maison de demain, intelligente et connectée

De la sonnette qui observe les visiteurs approcher aux machines à laver qui savent quand vous êtes présent, en passant par les lumières qui s'éteignent quand vous allez vous coucher, la maison de demain est résolument intelligente et connectée.Nombreux sont les appareils et dispositifs anticipant les besoins et les envies de chacun à la maison, qui ont été présentés au salon de l'électronique grand public (CES) de Las Vegas (ouest des Etats-Unis), qui a fermé ses portes vendredi. Le CES a été envahi cette année par les objets connectés comme des ampoules, des verrous ou des stores intelligents qui forment les "maisons intelligentes".L'entreprise américaine d'appareillage domestique Lowe's a même monté une maison-témoin pour faire la démonstration de son dispositif Iris, qui centralise la commande par smartphone des lumières, thermostats et autres objets ou applications connectés. Ce genre d'appareil sert à centraliser l'utilisation de diverses applications connectées dans la maison et même en dehors, comme des caméras de surveillance, ou des objets qui se connectent sans fil grâce à de nouvelles technologies comme le ZigBee ou le Z-Wave.Les objets peuvent ensuite échanger entre eux des informations à travers des applications installées sur les smartphones ou les tablettes.Avec la maison intelligente proposée par Lowe's, par exemple, les parents seront avertis de l'arrivée de leurs enfants, qui auront un petit badge attaché à leur porte-clé. Les stores peuvent se baisser sur commande, et un capteur fixé sur le collier d'un chien peut envoyer un signal qui déverrouillera sa trappe dès qu'il s'en approchera. Lowe's propose même un boîtier qui, lorsqu'il est connecté à l'arrivée d'eau, envoie des messages signalant s'il y a une fuite ou une rupture de canalisation. "Tout ce que nous proposons peut être bricolé", explique à l'AFP l'un des porte-parole de l'entreprise pendant la visite. - Une bague ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant