À la veille de son congrès, le SPD s'affirme à gauche

le
0
Les négociations pour un accord de coalition avec Angela Merkel doivent aboutir aux environs du 26 novembre.

Correspondant à Berlin

Il fallait un coup d'éclat. À la veille de l'ouverture du congrès du SPD, jeudi à Leipzig, la direction du Parti social-démocrate ne pouvait pas laisser ses militants penser que tout se passait pour le mieux avec Angela Merkel, l'adversaire électoral d'hier. Depuis trois semaines, les négociations sont engagées avec elle pour conclure un accord de coalition et former un gouvernement. L'objectif est d'aboutir vers le 26 novembre, pour qu'Angela Merkel puisse être réélue chancelière le 17 décembre. Mais personne n'oublie, ni à droite ni à gauche, qu'entre les deux dates, les adhérents du SPD auront leur mot à dire. Ils devront se prononcer sur le contrat de coalition début décembre.

À défaut de pouvoir présenter un résultat, puisque les discussions sont toujours en cours, la direction du SPD veut prouver qu'ell...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant