À la une ce dimanche 23 octobre...

le , mis à jour le
0
De violents combats ont repris samedi soir à Alep, après la fin d'une trêve humanitaire de trois jours trop fragile pour évacuer les blessés.
De violents combats ont repris samedi soir à Alep, après la fin d'une trêve humanitaire de trois jours trop fragile pour évacuer les blessés.

Reprise des combats à Alep.

Après une trêve « humanitaire » de trois jours décrétée par la Russie et le régime syrien à Alep, les combats avaient déjà repris samedi soir et devraient se poursuivre ce dimanche. Cette trêve a été trop fragile pour permettre à l'ONU d'évacuer des blessés des quartiers rebelles. Très peu de civils ont emprunté les huit corridors mis en place pour leur permettre de fuir les quartiers est assiégés. Pendant ce temps, les forces irakiennes tentent de poursuivre leur avancée pour reprendre Mossoul au groupe État islamique, malgré une attaque-surprise des djihadistes contre la ville de Kirkouk, située à environ 170 kilomètres.

Tensions à Saint-Étienne. Le collectif pour « le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits » poursuit ses actions ce dimanche avec des ateliers d'autodéfense et des conférences animées par des universitaires. Samedi après-midi, une manifestation interdite lancée par ce collectif s'est soldée par de nombreuses dégradations dans le centre-ville. Des abribus ont été brisés et des distributeurs de banque ainsi que des horodateurs ont été mis hors service par environ 200 manifestants.

Hommage à Puisseguin. Il y a un an, le 23 octobre 2015, à Puisseguin (Gironde), la collision d'un car avec un camion avait fait 43 morts, pour la plupart...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant