À la tête d'Europe Écologie divisée, Durand jette l'éponge

le
0
Contesté dans son propre parti, le secrétaire national d'Europe Ecologie - Les Verts ne briguerait pas un nouveau mandat au congrès de novembre.

Le rôle de chef de parti dans une majorité gouvernementale est difficile à tenir. Europe Ecologie - Les Verts en fait une nouvelle fois la démonstration. Le secrétaire national d'EELV Pascal Durand aurait annoncé dimanche aux cadres de sa formation qu'il renonçait à se présenter pour un second mandat lors du congrès de novembre. Le successeur de Cécile Duflot, en place depuis juin 2012, n'a pas résisté au pilonnage en règle que ses camarades lui infligent depuis maintenant une semaine. Quelques jours avant la conférence environnementale présidée par François Hollande, Pascal Durand avait lancé un ultimatum au chef de l'État et à son gouvernement, leur donnant «six jours» pour donner des gages en matière de transition énergétique. Faute de quoi, il en tirerait «personnellement les conséquences» et demanderait «au mouve...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant