A la retraite, Hollande pourrait toucher près de 36 000 euros par mois

le
33
A la retraite, Hollande pourrait toucher près de 36 000 euros par mois
A la retraite, Hollande pourrait toucher près de 36 000 euros par mois

François Hollande n'a pas trop de soucis à se faire pour ses vieux jours. L'hebdomadaire «Marianne» a fait le calcul. Grâce à sa carrière de haut-fonctionnaire et ses différents mandats d'élu, le jour où il prendra sa retraite, notre président devrait toucher une pension mensuelle de 35 700 euros ! 

Selon l'hebdomadaire, François Hollande, magistrat à la Cour des comptes, est toujours en détachement de la fonction publique, et non en disponibilité comme l'impose maintenant, pour les responsables politiques, la loi sur la Transparence de la vie publique. C'est à dire qu'il continue de bénéficier des droits à l'avancement et à la retraite. Même s'il n'a pas beaucoup mis les pieds rue Cambon, ce statut lui permet de mener en parallèle sa carrière politique, sans renoncer à ces avantages.

Hollande avait promis de se mettre en disponibilité

Hors la loi François Hollande ? Non, car comme l'explique la Cour des comptes à «Marianne», la législation concernant le président de la République est floue. Sa situation «n'est expressément prévue par aucun texte. C'est donc le droit commun qui s'applique».

Il n'empêche. En juin 2013, au moment du vote de la loi sur la Transparence, Alain Vidalies, en charge des Relations avec le Parlement, avait assuré que François Hollande se mettrait en disponibilité de la fonction publique, et non plus en détachement. «Le président de la République m'a fait savoir que si nous votons cette disposition pour les parlementaires, immédiatement il se l'appliquera à lui-même et il se mettra en disponibilité», avait déclaré le ministre délégué. 

32 ans de droits pour 3 ans de travail effectif

Selon les calculs de l'hebdomadaire, François Hollande a déjà accumulé 32 ans de droits pour 3 ans de travail effectif à la Cour des comptes. Ainsi, il bénéficiera d'une retraite de près de 5 000 euros bruts par mois. A cela s'ajoutent 6 000 euros par mois pour ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le vendredi 12 déc 2014 à 13:44

    Tous ces privilégiés qui s'enrichissent en politique (en piquant en plus dans la caisse), qui touchent autant qu'un patron du privé pourtant décriés à hue et à dia, sont ceux là mêmes qui spolient la retraite des français par leur mauvaise gestion avec leurs copains coquins de syndicats patronaux et salariés; tout ceci renforce l'idée qu'il va falloir aller beaucoup plus loin que le simple nettoyage au karcher pour remettre la France debout; croyez moi, après, ils se battront moins pour la place

  • -robert- le jeudi 11 déc 2014 à 16:48

    il merite pas de retraine pour toutes les bourdes qu'il a faites. pour moi ca serait vite fait au RSI

  • lemaitc le samedi 6 déc 2014 à 18:10

    Je n aime pas les riches!

  • slivo le samedi 6 déc 2014 à 17:53

    Pensez à un dénommé V.G.E. à la retraite depuis 1981 et... toujours en vie. 36 000 x 12 x 33 = . . .

  • fbordach le vendredi 5 déc 2014 à 22:24

    C'est finalement plus malhonnête qu'une retraite chapeau!

  • mlaure13 le vendredi 5 déc 2014 à 21:57

    UMP/PS/Sénat (trop) payés, ne travaillent que pour eux, à leur carrière. Ceux qui cherchent à se bâtir des rentes ont pris le contrôle de l’Etat, depuis 1974, et n’a cessé de se renforcer. Pour la PREMIÈRE FOIS dans l’Histoire de France, pas un membre du gouvernement actuel n’a exercé la moindre activité dans le privé et n’a JAMAIS pris le moindre risque. Les Rentiers UMP/PS, TRAITRES à la Nation sont au pouvoir. TOUT pour eux et crèvent les autres !!!...

  • M3121282 le vendredi 5 déc 2014 à 20:53

    32 ans de droits pour 3 ans de travail effectif voilà le résumé de beaucoup de nos hommes (et femmes) politiques les plus médiatiques (de droite, bien sûr, mais également de droite, et d'extrême droite) => ils(elles) sont tous du genre "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais" il n'est pas question plus de gauche, que de droite mais seulement d'un système qui se perpétue par lui même pour le grand bénéfice d'une minorité.

  • 300CH le vendredi 5 déc 2014 à 20:29

    Tient le Sourire du Jockey "photo", il n'a même pas besoin de maquillage ou de se forcer c NATUREL chez CULBUTO

  • jep02 le vendredi 5 déc 2014 à 20:02

    32 ans de droits pour 3 ans de travail effectif : et après, ça donne des leçons aux édentés.

  • pichou59 le vendredi 5 déc 2014 à 19:21

    et en plus, il veut interdire les retraites "chapeau"!!!! et pendant ce temps, baisse des retraites, augmentation des cotisations sociales, augmentation des impôts!!!!! et ce type se rempli les poches : 32 ans de droits pour 3 ans de travail effectif à la Cour des comptes.- scandaleux