« A la recherche d'une oasis de paix »

le
0

Président de la Conférence des religieux et religieuses de France, Jean-Pierre Longeat est le père abbé émérite de l'abbaye de Ligugé (Vienne).

 

Comment expliquez-vous le regain d'intérêt pour les retraites spirituelles ?

FRÈRE JEAN-PIERRE LONGEAT. Nous vivons dans une société agitée où la vie professionnelle, mais aussi personnelle et parfois sociale, est souvent lourde. Dans ce contexte, de plus en plus de gens sont à la recherche d'oasis de paix pour prendre du recul, faire silence ou parler sans crainte d'être jugés. Ce n'est qu'en se posant qu'on peut aller puiser son être intérieur et (re)trouver une qualité de vie. Peu importe qu'on soit croyant ou non. Nous sommes tous habités par un fond mystérieux qui nous tient en vie. L'été est une période propice pour s'y reconnecter parce que nous avons du temps. Certains font le choix de partir à la mer ou à la montagne. D'autres de visiter leur monde intérieur. C'est un voyage encore plus extraordinaire  !

 

Quel public accueillez-vous ?

Dans les années 1970, les retraites attiraient les familles des moines et des habitués. Aujourd'hui, les monastères sont devenus des lieux d'hospitalité pour tous. Nous accueillons des personnes de tous les horizons. Il y a quelques semaines, nous avons reçu un groupe de soufis (NDLR  : musulmans suivant les règles du soufisme). Ce fut l'occasion d'échanger sur ce que nous avons de commun et de différent, sur ce qui nous fait vivre. Mais nous croisons aussi beaucoup de personnes athées, égarées dans leur vie ou en proie à une situation difficile qui n'ont pas mis les pieds à l'église depuis des lustres.

 

Comment parvenez-vous à vous adapter à des gens si divers ?

Nous proposons une formule. Ceux qui viennent chez nous en retraite savent à quoi s'en tenir. Ils vivent au même rythme que les moines, partagent des temps de silence, participent aux tâches quotidiennes de l'abbaye : le ménage, le jardin... ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant