À la poursuite de Cuadrado

le
0
À la poursuite de Cuadrado
À la poursuite de Cuadrado

Il va vite, souvent trop vite. Peut-être aussi parce qu'on lui a trop demandé d'attendre. Mais définitivement, Juan Guillermo Cuadrado sait se rendre indispensable. Mercredi soir, alors que Paulo Dybala s'installera avec les supporters de la Juve en attendant la fin de sa déchirure, le Colombien pourrait même se retrouver devant avec Higuaín. Autant en profiter.

Et soudain, tout le monde a tourné son regard vers l'homme en costume. Ce soir-là, ils sont un peu plus de quarante mille. 41409 précisément à se demander comment le professeur Massimiliano va répondre à un coup qu'il n'avait pas prévu. Il est assez rare de voir la belle gueule de Livourne fléchir. D'ailleurs, il ne le fait pas. Pas cette fois car il sait et c'est sa force : Allegri calcule tout et peut reproduire les mêmes coups à n'importe quel adversaire. L'art de la maîtrise, l'art du coaching aussi. Depuis trente-neuf minutes, il a refusé de s'asseoir. Un match se vit en homme actif, c'est comme ça. À ses côtés, quelques mètres plus loin, Maurizio Sarri laisse apparaître un rictus de confiance. Le duel est tactique, trop pour beaucoup, mais juste parfaitement maîtrisé pour voir Allegri en difficulté, pris à la gorge par le pressing millimétré des Napolitains. Et Chiellini, l'intouchable, vient de tomber. Impossible. Pas maintenant, pas comme ça. Allegri ne bouge pas mais il a décidé. Mehdi Benatia ? Trop simple. Dani Alves comme contre la Sampdoria ? Trop risqué. Ce sera Juan Guillermo Cuadrado, en faisant reculer Lichtsteiner. La Juventus a besoin de respirer, voilà la bonbonne. Un peu plus d'une heure plus tard, Allegri peut savourer. Maurizio a rendu les armes. De la plus belle des manières. Un 2-1, un pétard d'Higuaín, celui qui câlinait Sarri quatre-vingt-dix minutes plus tôt, et des allers-retours majestueux de l'homme au visage de Tao. Marchisio a aussi eu son importance en remplaçant le tout mou Pjanić mais le boulon essentiel est bien colombien. Et ça fait déjà trop longtemps que ça dure pour ne rien dire.

Youtube

Pourquoi partir ?


La question que…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant