A la peine dans les smartphones, Samsung confirme le repli de ses résultats trimestriels

le
0
A la peine dans les smartphones, Samsung confirme le repli de ses résultats trimestriels
A la peine dans les smartphones, Samsung confirme le repli de ses résultats trimestriels

Samsung Electronics, toujours à la peine face à Apple et aux fabricants chinois, a confirmé jeudi la baisse de ses résultats au deuxième trimestre et prédit un second semestre difficile.Le bénéfice net est ressorti à 5.750 milliards de wons (4,5 milliards d'euros), en repli de 8% par rapport au trimestre correspondant de 2014 et en deçà des 6.000 milliards de wons escomptés, selon l'agence Bloomberg News, par les analystes.Il s'agit du cinquième trimestre consécutif de baisse du bénéfice net sur un an pour le géant sud-coréen alors qu'Apple, producteur de l'iPhone, continue d'engranger des profits astronomiques.L'action Samsung Electronics a terminé en baisse de 3,8% à la Bourse de Séoul, à 1,21 million de wons, malgré le doublement du dividende semestriel à 1.000 wons par action. Samsung avait prévenu au début du mois que l'intervalle avril-juin n'avait pas été satisfaisant, reconnaissant l'accueil décevant du Galaxy S6, rival de l'iPhone, et d'importantes dépenses en marketing à l'occasion de sa mise sur le marché.Samsung a par ailleurs sous-estimé le succès du Galaxy S6 Edge, dont l'écran incurvé rend sa fabrication plus complexe. En cours de trimestre, il a dû ouvrir une ligne de production dans une troisième usine avec deux mois d'avance afin de doubler les volumes mensuels à 5 millions.Après avoir pris des coups considérables en 2014 dans un contexte de ralentissement de la demande et de marché sursaturé, le sud-coréen plaçait tous ses espoirs dans la dernière mouture de sa gamme phare de smartphones. - Epine chinoise - Le Galaxy S6 et le S6 Edge, lancés en avril, avaient été salués par des critiques dithyrambiques mais Apple a depuis renforcé sa présence en Chine où il est devenu le premier vendeur et Samsung se frotte à la concurrence des constructeurs chinois comme Xiaomi et Lenovo dans les téléphones d'entrée de gamme ou de gamme intermédiaire."La Chine est l'épine dans le pied de Samsung et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant