A la découverte d'Oppo, le (méconnu) 4e vendeur de smartphones dans le monde

le
0
A la découverte d'Oppo, le (méconnu) 4e vendeur de smartphones dans le monde
A la découverte d'Oppo, le (méconnu) 4e vendeur de smartphones dans le monde

Le constructeur chinois Oppo est désormais le 1er vendeur de smartphones en Chine et le 4e au niveau mondial derrière Samsung, Apple et son compatriote Huawei, avec près de 85 millions de terminaux écoulés en 2016 selon Strategy Analytics. Quasi inconnu en France, car pas officiellement distribué, il propose aujourd'hui une gamme de smartphones qui, sur la papier, n'a pas a rougir de la comparaison avec ses concurrents.Fondé en 2004, le fabricant Oppo se spécialise d'abord dans les lecteurs MP3 puis Blu-ray avant de se lancer en 2011 sur le marché des smartphones et, petit à petit, de s'étendre en dehors du seul marché chinois.

La marque propose un catalogue de produits bien finis, au design léché, le tout à des prix imbattables comparé à Samsung et Apple. Elle propose aussi son lot de technologie innovante, comme une recharge "flash" de sa batterie en seulement quinze minutes. Oppo a aussi fait sensation, un temps, en sortant le smartphone le plus fin du monde à l'époque, le R5, avec seulement 4,85mm d'épaisseur et sans prise mini-jack, bien avant qu'Apple ne fasse de même deux ans plus tard avec son iPhone 7. En 2016, histoire de se faire un peu plus connaitre en Europe, Oppo a sorti un F1 aux couleurs du FC Barcelone en collaboration avec le célèbre club de football.

La gamme actuelle comprend notamment le F1s, un smartphone de 5,5 pouces qui se veut être l'expert des selfies avec ses filtres intégrés et son capteur photo frontal grand angle de 16Mpx. Il est vendu l'équivalent de moins de 300 euros. Tous ses modèles fonctionnent sous ColorOS, basé sur Android.

A noter qu'Oppo est la filiale d'un grand groupe chinois, BBK Electronics, qui possède également les fabricants Vivo et OnePlus. Outre la Chine, Oppo est aujourd'hui présent dans tout le sud et l'est de l'Asie, au Moyen-Orient, aux États-Unis, en Australie et dans quelques pays européens et africains.

Après avoir plus que doublé ses ventes en 2016, Oppo n'a pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant