A l'Onu, Castro réclame la fin de l'embargo US contre Cuba

le
0

NATIONS UNIES, 28 septembre (Reuters) - Le président cubain Raul Castro a déclaré lundi devant l'Assemblée générale des Nations unies qu'il ne pourrait y avoir de normalisation des relations avec les Etats-Unis que si Washington met fin à son embargo commercial sur l'île et restitue à La Havane la base militaire de Guantanamo. Le dirigeant cubain a également posé comme condition l'arrêt des émissions de radio et de télévision de propagande anticommuniste à destination de l'île et la fin des "programmes de subversion et de déstabilisation". Il demande aussi un dédommagement pour les "dommages humains et économiques qu'endure toujours le peuple cubain". Les Etats-Unis et Cuba ont rétabli cet été leurs relations diplomatiques avec la réouverture de leurs ambassades respectives à La Havane et Washington. Mais seul le Congrès des Etats-Unis, dont les deux chambres sont à majorité républicaine, peut lever l'embargo commercial en vigueur depuis février 1962. Raul Castro et Barack Obama doivent se rencontrer mardi en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. (voir ID:nL5N11X0J8 ) (Daniel Trotta; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant