À l'Intérieur, Claude Guéant retrouve «ses» chantiers

le
0
Il devra convaincre sur l'immigration et remettre sur les rails des réformes qu'il avait lui-même engagées.

Claude Guéant en ministre naturel de toutes les polices. L'ancien secrétaire général de l'Élysée, auquel Brice Hortefeux a passé le relais à l'Intérieur, disait avoir conscience de la «lourde responsabilité» qui est la sienne. Il dispose de peu de temps et trouve beaucoup de dossiers en attente dans un ministère qu'il connaît par c½ur, mais où il arrive pour la première fois en ministre.

La «lutte contre l'immigration irrégulière» sera le sujet clé. L'Élysée en fait le pari. Surtout dans le contexte de l'incroyable pression migratoire que fait peser la révolution arabe de l'autre côté de la Méditerranée. Il semble que le gouvernement doive encore convaincre sur sa capacité à appliquer une politique de fermeté en la matière. Le Front national de Marine Le Pen est à l'affût. L'an dernier, de façon incompréhensible, la constatation des infractions à la police des étrangers a baissé de 10 %. Mais comment mobiliser davantage les fonctionnaires q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant