A l'heure des interrogations

le
0

Retenu parmi les huit réservistes de l’équipe de France pour l’Euro, Samuel Umtiti a reconnu vendredi qu’il s’interrogeait quant à la suite à donner à sa carrière. Et sur l'Euro ? Un peu moins.

Où va atterrir Samuel Umtiti (22 ans), s’il décide de ne pas rester à Lyon, club auquel il est encore lié jusqu’au 30 juin 2019 ? La question semble d’autant plus légitime que le joueur lui-même se la pose constamment depuis la fin de la saison. « Honnêtement, oui, je me pose la question », a avoué le jeune défenseur central lyonnais devant les journalistes, vendredi à Biarritz en conférence de presse. Lyon a terminé le championnat en position de dauphin du PSG, ce qui constitue déjà une énorme performance. Malgré tout, Umtiti, retenu parmi les huit réservistes pour l’Euro par Didier Deschamps et qui ne devrait donc pas participer au tournoi avec les Bleus, n’est pas certain que rester dans le Rhône soit la bonne solution pour lui. « On a un championnat relevé, mais peut-être que les joueurs étrangers sont plus forts. » Focalisé sur son avenir, l’ancien international Espoirs n’a pas sorti pour autant de sa tête la possibilité (très maigre) de jouer l’Euro avec les A dès ce mois de juin. Même si cela semble très compliqué et qu’il faudrait qu’un de ses coéquipiers connaisse un malheur. Ce qu’il ne souhaite pas. « Je ne suis pas là pour attendre un forfait (…) Dans ma tête, je suis réserviste et à la fin du mois, je rentrerai chez moi », analyse avec beaucoup de lucidité un Umtiti, qui n’en perd pas son sens de l’humour. « Je vais essayer de draguer le sélectionneur (rires). » Malheureusement pour le Lyonnais, même la séduction ne suffira pas.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant