À l'épreuve du Code de la route

le
0
Désormais, les inspecteurs pourront se consacrer presque exclusivement à l'examen pratique du permis de conduire. 
Désormais, les inspecteurs pourront se consacrer presque exclusivement à l'examen pratique du permis de conduire. 

Dernier élément de l'ambitieuse réforme du permis de conduire, des prestataires privés peuvent depuis lundi faire passer l'épreuve du code.

Un dispositif mis en place rapidement

Dans la loi du 6 août 2015 pour « la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques », l'article 28 dispose que des personnes agréées peuvent assurer l'organisation de l'épreuve théorique du permis de conduire. En novembre 2015, l'État lance un appel d'offres aux entreprises souhaitant prendre en charge ce service. SGS, un groupe spécialisé dans le contrôle technique automobile, ainsi que La Poste se portent candidats et obtiennent l'agrément de l'État. Ils y voient une occasion de diversifier leur activité.

En ce qui concerne SGS, cela rentre aussi dans une démarche commerciale. En effet, cela permet au groupe suisse d'établir un premier contact avec des clients potentiels, amenés à posséder une voiture. En mai 2016, SGS est autorisé à faire passer le Code de la route, mais la correction de l'épreuve demeure dans le domaine réservé du ministère de l'Intérieur.

Objectif : 400 centres d'ici fin 2016

L'entreprise ne perd pas de temps puisqu'un mois plus tard, elle inaugure son site, aussi bien destiné aux candidats libres qu'aux auto-écoles qui souhaitent inscrire leurs élèves. Ces dernières auront...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant