À l'Élysée, le blues des conseillers du chef de l'État

le
0
Ambiance morose dans les couloirs du palais présidentiel, où les hommes et les femmes de l'ombre, déstabilisés par le mode de fonctionnement de François Hollande, ne cachent pas leur inquiétude.

L'automne est si doux que les arbres du parc de l'Élysée résistent. À l'intérieur du palais, en revanche, l'ambiance est glacée. Les conseillers du président continuent de travailler mais ces sondages qui leur arrivent chaque jour plus mauvais les affectent. «L'ambiance est lourde, pesante», reconnaît un familier du palais.

Devant les journalistes, les collaborateurs de François Hollande continuent de défendre leur président. Pied à pied. Mais avec des élus ou des proches, ils n'hésitent plus à faire part de leur inquiétude. «Comment vas-tu? Mieux que nous, forcément!», riait jaune l'un d'eux, la semaine dernière, devant un ami. «Pardonnez mon retard, nous étions en train de régler les derniers détails de la dissolution», plaisantait, grinçant, un deuxième, en a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant