À l'école Hattemer, on plébiscite la répétition

le
0
REPORTAGE - Dans cette école privée, fondée en 1885, l'enseignement fait la part belle à la chronologie, la méthode de lecture syllabique, les dictées d'auteurs et l'apprentissage du latin en 6e et du grec en 4e.

L'imparfait du subjonctif en CM1 et la division dès le CE1, ou plutôt en «10e»... Car tel est le vocable d'usage au Cours Hattemer, resté fidèle à des méthodes d'enseignement traditionnelles, sur les traces de Rose Hattemer, préceptrice alsacienne et fondatrice de l'école en 1885. Dans ses locaux du 52, rue de Londres, dans le VIIIe arrondissement parisien, la galerie de portraits d'anciens accueillant le visiteur en dit long sur sa réputation. De Françoise Sagan à Sartre, en passant par Élisabeth Badinter, Jacques Chirac, Rainier de Monaco, Christophe Dechavanne, Patrick Dewaere ou Polnareff...

«Le fait d'être hors contrat nous garantit une liberté totale», explique Pierre Lansonneur, qui préside aux destinées d'Hattemer depuis janvi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant