A l'achat, des prix strictement plafonnés

le
0

Signée par Manuel Valls le 16 février, une circulaire que notre journal s'est procurée oblige les ministères et les opérateurs de l'Etat à faire le ménage dans leur parc automobile. Alors que le coût total de la flotte (acquisition, entretien, carburant, etc.) est estimé à 600 M¤ par an, le gouvernement vise un minimum de 150 M¤ d'économies d'ici à 2017. Le texte fixe une dizaine de nouvelles règles pour les voitures et les fourgons de service, ainsi que pour les véhicules de fonction, hors ceux dits d'intervention (ambulances, pompiers, voitures siglées Police, etc.).

Des prix d'achat plafonnés. C'est la grande nouveauté. Lorsqu'ils choisiront un modèle sur le catalogue de leur centrale d'achat, l'Union des groupements d'achats publics (Ugap), les acheteurs publics, ceux qui gèrent le chéquier des ministères, devront respecter une grille de tarifs maximaux. Pas plus de 14 300 ¤ TTC (prix net bonus déduit) pour une voiture électri-

que, ou encore 11400 ¤ pour un modèle essence. « Sur le catalogue, le prix d'une voiture d'un même modèle de marque française peut varier de 7 500 ¤ à 16 500 ¤. Il était donc bon de mettre un plafond », précise-t-on à Bercy. Dans le même état d'esprit, l'achat de modèles 4 x 4 ou de SUV est interdit.

Les options interdites. « Les options coûteuses ou économiquement non justifiées seront systématiquement écartées », écrit Matignon dans cette circulaire. Exemples ? Exit les selleries en cuir (sauf pour les cadres les plus haut placés), des jantes alliage ou des toits ouvrants.

Des assurances au tiers. Toutes les voitures devront désormais être assurées au tiers. Jusqu'ici, en effet, la plupart du temps, les pouvoirs publics s'autoassuraient. « Il est peu probable que cela coûte moins cher. Personne ne connaît véritablement la sinistralité des véhicules d'Etat », explique-t-on au ministère de l'Economie. L'Etat roulera donc désormais assuré, ce qui lui évitera ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant