A Karachi, la "mafia de l'eau" siphonne les tuyaux

le
0

Avec ses 20 millions d'habitants et sa superficie équivalente à 33 fois celle de Paris, Karachi, plus grande ville du Pakistan, peine à étancher sa soif. Et des mafias de l'eau profitent des pénuries pour piller le réseau et revendre le précieux liquide au prix fort, aux habitants les plus pauvres. Durée: 02:15

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant