A Karachi, des tagueurs couvrent d'art les "murs de la haine"

le
1

Pendant des années, les murs de la mégalopole pakistanaise Karachi ont été tatoués de sombres graffitis faisant l'apologie des violences communautaires. Aujourd'hui, des tagueurs se les réapproprient pour injecter un souffle artistique nouveau. Durée: 01:14

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le mercredi 29 juil 2015 à 15:18

    Taubira peut les inviter place Vendôme. Y'a du boulot.