À jamais les premiers : du 10 juin au but d'Eder

le
0

Un Euro, c'est une grande aventure traversée d'une multitude de petites histoires et d'autant de débuts. On fait le bilan, parce qu'une première fois doit rester inoubliable.

1. Le premier but

Depuis près d'une heure, les Bleus piochent face à la Roumanie. Quand, à la 58e, Dimitri Payet envoie Olivier Giroud en orbite pour ouvrir le score. Le début d'une aventure pour les Bleus, le premier d'une série de 108 buts en 51 matchs pour l'Euro.

2. Le premier penalty

Moins de 10 minutes après Giroud, coup de froid sur la France : Patrice Évra déséquilibre Stanciu dans la surface. Ce dernier se fait justice lui-même sur le coup de pied de réparation. Tout est à refaire.

3. Le premier frisson

La France se dirige tout droit vers un match nul en ouverture. Une minute à jouer dans le temps additionnel, Dimitri Payet s'empare du ballon entre trois adversaires, arme du gauche et nettoie la lucarne de Tătăruşanu. Sublime et tellement bon.

4. Le premier carton rouge

Albanie-Suisse, 37e minute de jeu : Lorik Cana met la main devant la surface et récolte son second carton jaune du match. Résultat, le capitaine albanais, olympien de 2005 à 2009, manquera le match face aux Bleus, au Vélodrome. Double peine.

5. Le premier but sur coup franc direct

Dix minutes que Gareth Bale est entré sur les terrains de l'Euro et déjà un premier coup de canon : une frappe flottante des 25 mètres, légèrement à droite, pour tromper un Kozáčik pas irréprochable. Et le pays de Bale en route pour un Euro historique.

6. Le premier match nul

Angleterre-Russie, un match sous haute tension au cœur d'un week-end mouvementé du côté de Marseille. Et le premier résultat nul (1-1) en quatre matchs d'Euro, prélude d'une compétition plus que difficile pour Russes (sortis au premier tour) et Anglais (éliminés en huitièmes).

7. La première reprise de volée

Qui d'autre que le délicieux Luka Modrić pour un geste nécessitant équilibre, toucher et puissance ? À la retombée d'un ballon très haut, à 25 mètres du but, le Madrilène fouette parfaitement le ballon qui rebondit devant Babacan avant de terminer au fond des filets. Le but de la victoire pour sa Croatie face à la Turquie.

8. Le premier sauvetage sur sa ligne

Mais aussi le premier geste décisif pour…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant