À J - 1 de la présidentielle, Trump privé de Twitter

le , mis à jour à 00:50
0
Pour éviter tout dérapage, Donald Trump a été privé de son compte Twitter par ses conseillers à quelques jours du scrutin.
Pour éviter tout dérapage, Donald Trump a été privé de son compte Twitter par ses conseillers à quelques jours du scrutin.

Formidable outil de communication dans une campagne politique, Twitter n'est pas à laisser entre toutes les mains. En tout cas plus dans celles de Donald Trump, ont jugé ses conseillers. Le candidat républicain à la Maison-Blanche a fait de son compte sur le réseau social un miroir de sa personnalité : virulente, provocatrice et adepte du clash. Si cette stratégie de communication a contribué à façonner le personnage auprès de ses 13 millions d'abonnés, elle semble aussi avoir atteint la limite. Par souci, sans doute, de limiter la casse en évitant toute nouvelle polémique malencontreuse, l'équipe de campagne de Donald Trump a décidé samedi de lui ôter l'usage de son compte, rapporte le

New York Times.

Le journal américain avait déjà dressé la liste des « 282 personnes, lieux et choses que Donald Trump a insultés sur Twitter ». Si Hillary Clinton est en première ligne face aux salves piquantes de son adversaire, le milliardaire s'en prend aussi aux journalistes, des pays comme la Chine, l'Allemagne ou le Mexique, les malades d'Ebola, des acteurs comme Kristen Stewart ou Whoopi Goldberg, des entreprises comme Amazon ou Macy's, le Super Bowl et bien sûr Barack Obama. Florilège d'insultes au choix, climatosceptiques, sexistes, racistes ou tout simplement diffamatoires en 140 caractères.

« Le concept du réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant