À Issoire en Auvergne, le chômage a déjà baissé

le
1
REPORTAGE - A 9,5%, le taux de chômage de la zone d'emploi d'Issoire est repassé sous son niveau de 2012. Une situation exceptionnelle en France.

A Issoire en Auvergne, la nouvelle fonderie du leader mondial de la production d'aluminium tourne à flux tendu. Débordé par le succès de son nouveau produit, un alliage beaucoup plus léger pour revêtir les avions, Constellium devrait entamer plus tôt que prévu la construction du deuxième modèle de cet atelier high-tech inauguré il y a un an, avec quarante nouveaux emplois à la clé.

Aux côtés de ce sous-traitant d'Airbus, de Boeing ou de Dassault, se niche dans la périphérie d'Issoire tout un écosystème qui oeuvre pour le secteur aéronautique. Des entreprises qui contribuent aujourd'hui à tirer le taux de chômage du bassin d'emploi d'Issoire vers le bas. «Les entreprises de l'aéronautique ont plus de visibilité, et recommencent à recruter», se félicite le directeur de l'agence Pôle emploi d'Issoire.

De...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le jeudi 28 nov 2013 à 19:28

    c'est quand même pas la faute à S