À Grenoble, les dealers annoncent la fermeture d'un point de vente par affichette

le
1

Dans un quartier connu pour son trafic de drogue, des dealers n'hésitent pas à avertir avec une affichette la «fermeture exceptionnelle» d'un point de vente.

Quand un commerçant est amené à baisser le rideau, en cas de deuil, de vacances ou de fermeture inopinée, il laisse généralement un écriteau à destination de ses clients pour les en informer. C'est ce que l'on appelle «être commerçant». Des dealers à Grenoble ont eu la même idée. «Fermeture exceptionnelle. Toutes nos excuses. Réouverture prochainement. Merci de votre compréhension», annonce ainsi une affichette, rédigée sans aucune faute d'orthographe, collée sur le pilier d'un immeuble de la rue Albert-Thomas dans le quartier du Mistral. L'information a été révélé par le Dauphiné Libéré .

Le quartier Mistral, fortement touché par le trafic de stupéfiants, est classé zone de sécurité prioritaire (ZSP) depuis mars 2013.

«Faire une affiche pour informer ses clients, c'est du jamais vu, co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le samedi 25 jan 2014 à 00:27

    C'est bientot légal.Si on vote bien...