A Genève, Lavrov et Kerry négocient à nouveau sur la Syrie

le
0
    GENEVE, 9 septembre (Reuters) - Le ministre russe des 
Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat 
américain John Kerry ont repris vendredi, à Genève, leurs 
négociations pour tenter de parvenir à un accord de 
cessez-le-feu en Syrie. 
    Cette réunion entre les deux hommes est la troisième en deux 
semaines. Kerry et Lavrov se sont entretenus de nombreuses fois 
par téléphone pour convenir d'une solution commune afin de 
mettre fin à la guerre civile syrienne.   
    Certains aspects "très techniques et compliqués" d'un 
éventuel accord doivent encore être réglés, a dit un responsable 
du département d'Etat. "Nous ne pouvons garantir à ce stade que 
nous sommes proches de conclure", a-t-il précisé. 
    Un autre responsable américain a fait remarquer que la 
patience des Etats-Unis n'était pas "infinie" et que les 
discussions s'arrêteraient si elles ne débouchent pas "très 
bientôt" sur un accord. 
    Le plan prévoit notamment une trêve entre rebelles "modérés" 
et forces gouvernementales et la mise en place de corridors 
humanitaires. 
    La Russie exige pour cela que les opposants au président 
Bachar al Assad se distancient plus clairement des groupes 
djihadistes liés à Al Qaïda dans des villes comme Alep. 
    Les Etats-Unis demandent de leur côté que les forces 
gouvernementales arrêtent leurs frappes aériennes contre les 
rebelles qu'ils soutiennent et les civils. 
    Un responsable américain a souligné que la levée du siège 
imposé à Alep par les forces gouvernementales et leurs alliés 
était un préalable à tout accord avec la Russie et serait un des 
points discutés ce vendredi entre Kerry et Lavrov. 
     
 
 (David Brunnstrom, Laura Martin pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant