À Gaza, l'illusion d'une trêve n'a pas résisté à la nuit

le
0
Les Israéliens ont intensifié les bombardements sur Gaza pour atteindre les rampes de lancement des roquettes palestiniennes. Et le bilan des victimes s'alourdit.

Envoyé spécial à Gaza

Être proche d'un cessez-le-feu signifie pas que le feu a cessé. Les habitants de Gaza avaient cru mardi soir à la fin imminente des bombardements et à la trêve annoncée par le président égyptien Mohammed Morsi. Pendant la nuit, une centaine de raids et des bombardements particulièrement violents ont mis fin à cette illusion. L'opération israélienne à Gaza continue. Qu'elle soit où non proche de la fin n'a aucune espèce d'importance sur le terrain.

Les Israéliens ont intensifié leurs bombardements dans les dernières 24 heures. Des bâtiments officiels du Hamas ont été touchés, et des bombes de forte puissance ont explosé au centre de Gaza. Ironiquement, les autorités israéliennes avaient prévenues par tracts la veille la population du nord de la bande de Gaza...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant