À gauche, la douche froide de la rigueur

le
5
Les efforts demandés par Hollande et Ayrault, face à une croissance atone, inquiètent dans la majorité.

Depuis l'Inde où il a passé 48 heures en fin de semaine dernière, François Hollande a appelé le secrétaire général de l'Élysée, Pierre-René Lemas: «Quelle est la tonalité dans la presse?» Sous pression, le président voulait prendre le pouls de l'opinion, après une semaine marquée par une accumulation de mauvais chiffres sur le front économique et social. Il sait que le tour de vis imposé à l'État et aux collectivités locales, de même que les nouvelles économies, qu'impose la croissance zéro, font l'effet d'une douche froide dans la majorité. «C'est indéniablement un trou d'air, s'inquiète un haut responsable socialiste. François Hollande avait fait la promesse aux socialistes pendant la primaire qu'il tiendrait les 3 %. Il ne pourra pas tenir cet engagement. Dans le même temps, le chômage qu'il a promis de baisser avant la fin de l'année explose. Ça devient ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 18 fév 2013 à 19:30

    •L’Inspection Générale des Finances dénonce les effectifs pléthoriques d'une myriade d'agences de l'Etat à l'efficacité douteuse et leur coût, 50 milliards €/ AN, dans un rapport (Le Parisien)…C peut-être la qu’il faudrait regarder, les " Du-Kons la Jo-ie" Plus" Bran-kignol" tu meurs. ALORS, les "enfumés" du PS, Qu'en pensez-vous ?50 Mds d’éco, ça vous va ???...Et sans toucher au sacro-saint Pouvoir d’Achat. Mais pour ça, il faut virer qqs copains.

  • M4189758 le lundi 18 fév 2013 à 08:47

    JPi - Pourquoi accuser les allemands de tous nos maux ? C'est nous qui empruntons à tour de bras sur les marchés, 550 millions par jour, pour vivre à crédit. A crédit les 35h00 ! A crédit les services publiques ! A crédit notre système social ! A crédit nos retraites ! Et ce sont les autres les méchants s’ils refusent de payer avec des euro bonds pour nos incuries ? Actuellement ce seront nos enfants qui passeront à la caisse. Bonne continuation, les petits veaux. Payer, c'est pas maintenant.

  • M4189758 le lundi 18 fév 2013 à 07:59

    JPi - Les euros bonds mais pas avant que les pays endettés aient diminué leurs dépenses. La dette de la France entre 2007 et 2012 a augmenté de 40% environ. Pour 2012 le gouvernement français prévoit d'emprunter 139.000.000.000 euros de plus soit l'équivalent d'une augmentation de la dette de 8% environ. Des euro bonds pour pouvoir continuer comme ça, tranquillement ?

  • M4189758 le lundi 18 fév 2013 à 07:56

    JPI- Le rêve du PS français vire au cauchemar. Pas d’inflation, pas euro bonds, pas de largesse. Pour réduire les dépenses d’un état surendetté rien que sagesse, pardon appelée en France : rigueur européenne. Avec une réduction des impôts pour permettre une relance, pardon appelée en France : croissance française. Sagesse des 40 h de travail. Sagesse du plafonnement des indemnités de chômage et des retraites. Sagesse du déplafonnement de l’age de la retraite. L’avenir : c’est maintenant !

  • janaliz le dimanche 17 fév 2013 à 21:46

    Il téléphone d'Inde. Il comptait demander l'asile politique, au cas ou...