À Fukushima, la fuite d'eau radioactive est colmatée

le
0
Il s'agit de la première bonne nouvelle depuis bientôt quatre semaines pour l'opérateur de la centrale nucléaire japonaise.

Première bonne nouvelle à la centrale nucléaire Fukushima près d'un mois après le séisme et le tsunami qui l'ont gravement endommagée. La brèche de 20 cm située sur une fosse technique, par laquelle s'échappait de l'eau fortement radioactive dans l'océan, a été colmatée. Après plusieurs jours d'efforts infructueux, les techniciens de Tepco ont injecté dans cette fissure du verre soluble (silicate de sodium), un agent chimique qui a pour propriété de se solidifier au contact de l'eau.

Un volume important d'eau très contaminée, provenant du réacteur 2, s'échappait jour et nuit de cette fosse, à un rythme estimé à sept tonnes par heure. Cette fuite était à l'origine d'une élévation importante du taux d'iode radioactif 131 dans les prélèvements d'eau de mer, à proximité de la centrale.

Malgré ce succès, les rejets radioactifs en mer vont continuer et avec eux le risque de contamination de l'environnement marin. L'opérateur de Fukushima Tepco a toujours

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant