À "Frangy-en-Grèce", Varoufakis érigé en symbole de "liberté"

le , mis à jour le
0
L'ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis était l'invité du socialiste Arnaud Montebourg pour la Fête de la rose de Frangy-en-Bresse, dimanche.
L'ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis était l'invité du socialiste Arnaud Montebourg pour la Fête de la rose de Frangy-en-Bresse, dimanche.

La fameuse « cuvée du redressement », dont Arnaud Montebourg voulait envoyer « une bonne bouteille au président » l'année dernière, est remplacée par « la cuvée de l'Europe ». Le soleil, qui tapait fort sur les convives, s'est retranché derrière des nuages gris. La pluie tombe par intermittence sur le stade de foot de Frangy-en-Bresse, où sont installés des stands vendant des produits « made in France ». Surtout, l'hôte n'est plus ministre de l'Économie, débarqué du gouvernement avec son collègue de l'Éducation nationale Benoît Hamon après l'édition 2014 de cette Fête de la rose. Les deux hommes avaient profité de l'occasion pour fustiger la politique de désendettement de la France, soumise selon eux aux exigences de Bruxelles et de l'Allemagne.

Ce dimanche 23 août, c'est avec le symbole européen de la lutte contre l'austérité, l'ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, qu'Arnaud Montebourg débarque peu après midi. À leur sortie de voiture, plusieurs dizaines de journalistes se battent pour obtenir la meilleure image du duo. Manifestement ravi de s'afficher avec Varoufakis, chez qui il a passé quelques jours de vacances cet été, Montebourg va jusqu'à rebaptiser Frangy-en-Bresse en « Frangy-en-Grèce ». Le socialiste français multiplie les déclarations d'admiration. Florilège : « Si j'avais à te surnommer, je te surnommerais liberté », « Tu es venu en politique, mais tu n'y es pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant