À Francfort s'ouvre le salon de la démesure et de la raison

le
0
La plus vaste manifestation du genre au monde met en scène, dans des halls cathédrales qui leur sont entièrement dédiés, les grandes marques automobiles. Une étourdissante manifestation XXL qui a tout du parc d'attractions.

C'est à un étonnant numéro de contorsionnistes auquel vont se livrer les constructeurs allemands, dès aujourd'hui avec les journées presse de l'IAA de Francfort (15-25 septembre). Puissance, gloire et beauté restent les ingrédients qui font rouler la production locale, rêver la planète entière et qui soutiennent la demande malgré les ­aléas économiques. Mais au-delà des apparences qui sont sauves, des prestations en augmentation constante, l'environnement est devenu un enjeu majeur et visible. Les nombreux prototypes roulant à l'air du temps soutiennent une propagande verte, en vogue outre-Rhin, et mettront de longues années à descendre vraiment dans la rue. En revanche, une victoire est déjà gagnée dans la réalité quotidienne. Car, s'ils affectionnent toujours les voitures de 20 cv fiscaux comme on dit en France, les derniers vaisseaux allemands ne consomment pas plus qu'une 7 cv d'hier.

La finition, une religion d'outre-Rhin

Alors que Francfort succède, une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant