À Francfort, les constructeurs ne jugent pas utile la prime à la casse

le
0
Les constructeurs n'étaient pas au courant d'une éventuelle nouvelle prime à la casse pour les véhicules d'occasion. Ils sont sceptiques sur l'efficacité d'une telle mesure. » La prime à la casse pourrait faire son retour

Dans les couloirs de Francfort, l'annonce d'un possible retour des primes à la casse ne suscite pas un grand enthousiasme. «D'une manière générale, nous sommes opposés à ces mesures de soutien,» confie le représentant d'un constructeur généraliste qui se refuse toutefois à afficher une position officielle. Surtout, le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobile) n'était pas au courant d'une telle possibilité.

Chez Renault, Jérôme Stoll, nouveau directeur général délégué à la performance, estime que les aides «ont du sens lorsqu'il s'agit de faire démarrer un nouveau marché, comme l'électrique». En revanche, il n'est pas, non plus, enthousiasmé par une reprise de la prime à la casse généralisée. Sur le marché de l'occasion,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant