«À force de revirements, Hollande voit sa base s'effriter»

le
2
INTERVIEW - Suzanne Ter-Minassian, responsable de la recherche politique et sociale de l'institut de sondage YouGov, analyse les conditions qui pourraient permettre à François Hollande de rebondir du nouveau point bas atteint par sa cote de popularité.

LE FIGARO - La courbe de popularité François Hollande plonge à 15% selon votre baromètre. Comment expliquez-vous un tel niveau, jamais atteint par ses prédécesseurs?

Suzanne TER-MINASSIAN - Cette chute - moins six points en un mois - est la plus importante enregistrée dans notre baromètre depuis l'affaire Cahuzac. Elle s'articule principalement autour des sujets économiques, au lendemain d'un week-end de manifestations contre l'écotaxe. Après la désaffection de sympathisants de droite et d'extrême-gauche, c'est cette fois principalement chez les militants socialistes et écologistes que le bât blesse. De 58% en octobre, ils ne sont plus que 44% à soutenir la politique d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 14 nov 2013 à 15:18

    RE/A QUAND, le vrai dégraissage du super mammouth, Élus/Sénat de tous bords, Copains et Foncs...le tout en sur-effectif de 50% au regard de la moyenne de l'UE ?...Si d’autres le font à prestations égales, POURQUOI PAS NOUS ???...Ne serait ce que 10% pour commencer, cela donnerait un signale fort, et un regain de confiance…Il est Gd temps, ça gronde dans les chaumières et ça va mal finir. Enfant entends tu la bête de Guillotin qui gronde et tire sur ses chaînes, du fonds de son corridor ???...

  • M7812335 le jeudi 14 nov 2013 à 14:03

    Ce très mauvais Président nous emmène tout droit vers le chaos à la Grecque, alors qu'il fasse comme Papadreou, qu'il parte et qu'on l'oublie vite, pour redonner un peu d'espoir aux français.