À force d'audace, Maurice Lévy a bâti un empire

le
0
À 71 ans, le dauphin du fondateur de Publicis, Marcel Bleustein-Blanchet, place son groupe sur la première marche des agences de communication.

Toujours plus haut. Si Maurice Lévy avait une devise, ce serait bien celle-là. On pensait qu'en hissant Publicis à la troisième marche du podium mondial de la publicité, il ne pouvait pas aller plus loin. C'était le sous-estimer. À 71 ans, alors qu'on le croyait occupé à régler sa succession, le dauphin du fondateur de Publicis, Marcel Bleustein-Blanchet, réalise un dernier coup de maître, sans doute le plus spectaculaire de sa déjà brillante carrière: propulser au sommet le groupe qu'il dirige depuis près de trente ans.

La création de Publicis Omnicom Group a la saveur du triomphe: placer une enseigne française, la même qu'avait apposée Marcel Bleustein au fronton d'un minuscule appartement de la rue du Faubourg-Montmartre à Paris, à la première place de la hiérarchie mondiale d'un secteur, la communication, tr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant