À Florence, les migrants défilent avec les mannequins

le
2
À Florence, les migrants défilent avec les mannequins
À Florence, les migrants défilent avec les mannequins

Alors que Milan, Londres et bientôt Paris palpitent au rythme de la Fashion Week homme, Florence a accueilli son biannuel salon Pitti Uomo. Rendez-vous immanquable pour tous les acteurs de la mode au masculin, le salon a été le théâtre d'un défilé pas tout à fait comme les autres. En lieu et place de mannequins professionnels, des demandeurs d'asile ont défilé devant les nombreuses caméras venues immortaliser leurs premiers pas dans le monde de la mode.

Âgées de 19 à 27 ans, originaires du Mali ou de Gambie, les stars de la journée - dont l'identité a bien sûr été protégée - ont été recrutées dans leur centre d'accueil par L'Ethical Fashion Initiative (EFI). Les apprentis mannequins, qui ont été formés par leurs confrères confirmés, étaient parés pour l'occasion de vêtements imaginés par la fine fleur des designers africains. KJP, Ikiré Jones, Lukhanyo Mdinigi x Nicholas Coutts and U.Mi-1 ont ainsi collaboré à cette belle initiative.

Les migrants sont une ressource

Soucieux de mettre à profit la visibilité dont il bénéficie, l'un des stylistes à l'origine du projet explique que les migrants sont une ressource dont il faut redorer l'image aux yeux du public. « Si je prends un demandeur d'asile et que je le mets dans un costume, les gens le voient d'une certaine manière, ce qui leur permet, je l'espère, de le voir comme leur égal, pas comme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 il y a 12 mois

    Ca sent le chomage et le remplacement là aussi des C.Bruni et compagnie...

  • OSS119 il y a 12 mois

    Ils étaient assez maigres pour pouvoir faire mannequins. Ils sont au canon de la mode