À Évry, injurier Valls sur sa page Facebook peut coûter cher

le
0
Sous le montage parodiant l'examen du code de la route, des suggestions telles que conserver l'allure ou encore accélérer.
Sous le montage parodiant l'examen du code de la route, des suggestions telles que conserver l'allure ou encore accélérer.

Un employé municipal d'Évry (Essonne), ville dont Manuel Valls fut maire de 2001 à 2012, a écopé d'une suspension de quatre mois après avoir partagé sur son compte Facebook une image injurieuse du Premier ministre. Le cliché, initialement posté sur un groupe Facebook baptisé "Tu sais que tu viens d'Évry quand...", prend la forme d'une question du code de la route. Manuel Valls apparaît au milieu de la chaussée, devant une voiture. Parmi les choix proposés au conducteur : "J'accélère" ou "je marque l'arrêt sur sa tête et je fais patiner mes pneus".

"Un conseil de discipline va se tenir. C'est un agent qui n'en est pas à son premier fait", a dit à l'AFP l'entourage de Francis Chouat (PS), successeur de Manuel Valls. Le photomontage a également été relayé par un élu d'opposition (Les Républicains, LR), Stéphane Le Personnic, "qui a partagé ensuite une autre photo comparant Valls à Hitler", a précisé le cabinet.

"Indigne", a réagi sur son compte Twitter Francis Chouat, annonçant un recours en justice. "Le procureur de la République d'Évry et le préfet de l'Essonne ont été saisis", a confirmé son cabinet. Le président LR de l'Essonne Stéphane Beaudet s'est également désolidarisé de l'initiative de M. Le Personnic sur sa page Facebook. "Notre rôle d'opposant est d'apporter une autre réponse politique, de critiquer, de se battre sur le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant