À droite, on lorgne de nouveau Matignon

le
0
La liste des prétendants à la fonction de premier ministre s'allonge.

Il y a eu la période d'inquiétude quand les sondages étaient en berne pour le président sortant. Maintenant que les intentions de vote sont à la hausse, l'heure est à la confiance retrouvée dans les rangs de la droite et... aux ambitions qui s'aiguisent. Certains avancent en effet leurs pions pour tenter de décrocher Matignon. L'ex-ministre Jean-Louis Borloo fait partie des prétendants. Il avait cru obtenir cette promotion fin 2010, avant que le président ne décide finalement de maintenir François Fillon à Matignon. Et voilà que le président du Parti radical se remet à y croire. «Nous sommes deux à pouvoir être nommé à Matignon: Juppé et moi», confiait-il la semaine dernière au Figaro.

Les quadras de la droite, qui visent 2017, y songent aussi. Par ambition ou parce qu'il n'est pas question pour eux de sortir du jeu, de ne pas voir leur nom dans la liste des premier-ministrables. Comme le fait remarquer le ministre de l'Économie, François Baroin, «en poli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant