A Davos, la zone euro est priée d'agir la première, et vite

le
10
À DAVOS, CHRISTINE LAGARDE APPELLE LA ZONE EURO À AGIR
À DAVOS, CHRISTINE LAGARDE APPELLE LA ZONE EURO À AGIR

par Paul Carrel et Emma Thomasson

DAVOS, Suisse (Reuters) - Les intervenants au Forum économique mondial (FEM) de Davos, Christine Lagarde en tête, ont exhorté samedi les pays de la zone euro à renforcer les moyens de leur fonds de secours afin de susciter un sentiment de confiance quant à la viabilité de la monnaie européenne.

Pour ces responsables, la zone euro doit agir en premier si elle veut que les autres pays accroissent les capacités du Fonds monétaire international (FMI), lequel a réclamé ce mois-ci 500 milliards d'euros de financement supplémentaire pour lui venir éventuellement en aide.

"Le moment est venu, la pression s'est considérablement renforcée pour qu'une solution soit trouvée", a dit Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d'un débat sur les perspectives économiques pour 2012, au cours duquel l'absence des dirigeants de la zone euro, notamment de l'Allemagne, a été remarquée.

"Il est essentiel que les pays membres de la zone euro développent un pare-feu clair, simple et susceptible à la fois de limiter la contagion et de poser cette espèce d'acte de confiance au sein de la zone euro afin que les besoins financiers de cette zone puissent être effectivement comblés", a ajouté l'ancienne ministre française de l'Economie.

Ces propos font écho à une multitude d'appels en ce sens formulés au cours de cette conférence annuelle de cinq jours dans la station suisse.

VOIR "LA COULEUR DE LEUR ARGENT"

La chancelière allemande Angela Merkel a pourtant adressé une fin de non-recevoir dès son discours d'introduction au Forum. Elle a ainsi jugé mercredi que doubler ou tripler la taille du fonds européen de secours ne rassurerait les marchés que pour un temps et que la solution à la crise de la zone euro résidait dans la capacité des gouvernements à restaurer la crédibilité de leurs politiques économiques.

Seul ministre européen présent au débat de samedi, le Britannique George Osborne, chancelier de l'Echiquier, a appuyé les propos de Christine Lagarde. Selon lui, la zone euro doit solidifier son propre dispositif de protection avant que les autres pays n'accroissent leur contribution au FMI.

"Je pense que les dirigeants de la zone euro comprennent cela", a dit le ministre britannique des Finances. "Il n'y aura pas de contribution supplémentaire de la part des pays du G20, Grande-Bretagne incluse, tant que nous n'aurons pas vu la couleur de leur argent."

Le ministre japonais de l'Economie a abondé dans ce sens.

"Sans une action ferme de la part de l'Europe, je ne pense pas que les pays en développement comme la Chine et d'autres soient désireux de verser davantage d'argent au FMI", a dit Motohisa Furukawa.

Christine Lagarde a toutefois souligné que si les ressources du FMI étaient augmentées de manière significative, cela créerait un sentiment de confiance tel qu'il ne serait pas nécessaire de les utiliser.

"Si c'est suffisamment grand, ce ne sera pas utilisé. Et le même raisonnement s'applique au pare-feu de l'euro de ce point de vue", a-t-elle dit.

Avec Ben Hirschler, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NACHTER le dimanche 29 jan 2012 à 18:33

    CE COMMENTAIRE POUR QUE LE F M I JUGE SOUS VOTRE HAUTE PRESIDENCE CE DONT JE ME REJOUIS LA SITUATION EPINEUSE DE EEC PLUS AU NIVEAU DES ECONOMIES ET VISE A EVITER SOUS VOTRE SAGESSE A UN AFFRNTEMENT DE PARITES/ TAUX INTERETS /SOYEZ UN ELEMENT MODULATEIR

  • NACHTER le dimanche 29 jan 2012 à 18:28

    MADAEN ME LAGARDE UN PETIT RAPPEL AU NI M I CHAQUE NATION MEMBRE EST EN OBLIGATION DE SATISFAIRE A SA CONTRIBUTION SELON SON GNP GIP ET D T S ACOORDES OU EN EXIGEANCE SELON SA CONTRIBUTION .DE PLUS PR. NIXON 15 AOUT 1971 DECLARE USD INCONVERTIBLE REDUISANT DE FACTO JURIDIQUEMENT LE POUVOIR DU F M I ECONMIQUE UNIQUEMENT ET SANS PRESSION

  • NACHTER le dimanche 29 jan 2012 à 18:06

    BIENTOT LES ENTREPRISES FRANCIAES SUBIRONT DES O P A POUR 1 EURO SYMBOLIQUE SI VOUS N ECOUTEZ PAS

  • NACHTER le dimanche 29 jan 2012 à 18:03

    LA DERNIERE CAHNCE

  • NACHTER le dimanche 29 jan 2012 à 17:57

    MADAME LAGARDE VOUS DONNE UNE CHANCE LES PETITS FRENCHIES VOUS ETES PARANO

  • M5699192 le dimanche 29 jan 2012 à 00:20

    c'est la gourde qui dit ca quelle rende le poignon quelle à donnée a tapis c'est la premiere chose et la deuxiemme il ya un an elle disait la crise et derriere nous donc c'est une incapable alors dehors

  • deforge3 le samedi 28 jan 2012 à 21:46

    au paradis fiscal suisse davos capitale du crime planetaire desorganisé pour un week end

  • M8563837 le samedi 28 jan 2012 à 18:48

    Ca me rappelle l'histoire d'une entreprise en difficulté qui convoquant un audit se voit dire qu'il y a trop de cadres dirigeants avec de haut salaire et que pour sortir du marasme il va falloir en elire un seul qui dirigera l'entreprise pour ramener le budget à son équilibre. Chacun ne voyant que ses prerogatives et son interêt personnel, l'entreprise fila en LJ.

  • M8743521 le samedi 28 jan 2012 à 18:35

    L'Europe n'a plus d'argent pour la Gréce ...que les conseilleurs de Davos veuillent bien mettre la main au portefeuille à leur tour !

  • M3115140 le samedi 28 jan 2012 à 18:19

    que l'europe s'aide et le ciel l'aidera...Circulez y a rien à voir à Davos