À Damas, le soulagement d'une famille syrienne

le
0
REPORTAGE - Les Hamadan ont suivi à la télévision le discours de Barack Obama qui a demandé samedi soir l'aval du Congrès américain avant de lancer des frappes en Syrie. » La menace d'une intervention militaire en Syrie en direct

De notre envoyé spécial à Damas

«Obama est coincé, se félicite Ammar, s'il frappe durement la Syrie, il prend le risque de déclencher un nouveau conflit au Moyen-Orient. S'il ne donne qu'une gifle à Bachar el-Assad, celui-ci en sortira grandi».

En attendant, la famille Hamdan est soulagée. Elle a suivi samedi soir à la télévision le discours du président américain qui demande l'aval du Congrès avant de lancer ses missiles Tomahawks contre le pouvoir syrien. Et puis le téléphone n'a cessé de sonner. «Notre fille à Londres nous appelle plusieurs fois par jour, raconte Mouna, son épouse. Elle ne cesse de demander où est papa? Elle veut que nous partions. Mais nous, on ne veut pas quitter la Syrie». «Je préfère ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant