À Clermont-Ferrand, la chapelle devenue mosquée

le
1
En 1977, à la recherche d'un lieu pour pratiquer son culte, la communauté musulmane de Clermont-Ferrand avait occupé une chapelle chrétienne, mise à disposition à titre gracieux par une congrégation de s?urs. Elle y restera 33 ans.

Si l'église Saint-Eloi de Vierzon est à vendre et intéresse la communauté musulmane locale, ce type d'acquisition connaît au moins un précédent. En 1977, la communauté musulmane de Clermont Ferrand était à la recherche d'un lieu pour pouvoir pratiquer leur culte. Les S½urs de Saint-Joseph, congrégation établie dans la ville auvergnate, disposait d'un parc immobilier pour ses différentes activités, notamment en faveur des jeunes en difficulté. Le refuge du Bon pasteur, petite chapelle inoccupée, leur est alors proposée ; la communauté musulmane y restera 33 ans.

«La chapelle leur a été remise à titre gracieux, explique au Figaro S½ur Thérèse Vacher, déjà membre de la sororité à cette époque. Nous savions les représentants musulmans honnêtes et désireux d'avoir un lieu pour se rencontrer entre eux. Mais il y avait des divergences au sein même de leur communauté, au niveau du degré de leur foi. La congrégation a alors joué un rôle important

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 11 oct 2012 à 19:02

    Les lieux de culte devraient être universels ...