À Charlotte, les démocrates ne sont pas en terrain conquis

le
0
La convention républicaine tout juste achevée, c'est au tour des démocrates d'occuper la scène politique à partir de ce mardi en tenant leur convention à Charlotte

La convention républicaine tout juste achevée - et Mitt Romney rentré chez lui pour plancher sur les trois débats qui l'opposeront à Barack Obama en octobre -, c'est au tour des démocrates d'occuper la scène politique à partir de ce mardi en tenant leur convention à Charlotte.

Quelque 35 000 personnes sont déjà arrivées dans la capitale de la Caroline du Nord, dont 6 000 délégués et des hordes de journalistes. Ces trois jours de show politique culmineront avec le discours de Barack Obama, jeudi soir, devant 75 000 personnes, dans un stade de football géant - à moins que la météo capricieuse ne le renvoie dans une arène couverte de seulement 20 000 places.

Le choix de la ville de Charlotte répondait à l'objectif de défier Mitt Romney dans un État pivot, remporté de justesse en 2008 par Obama. Or, la Caroline du Nord penche désormais du côté républicain. La moyenne des sondages sur le site RealClearPolitics y donne un léger avantage au candidat républi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant