À Champigny, clap de fin pour les trafiquants de «Shitland»

le
0
La police a arrêté la famille qui avait placé en coupe réglée les tours de la cité des Boullereaux.

Après avoir vécu le martyr, les habitants de la cité des Boullereaux, à Champigny-sur-Marne (94), peuvent souffler. La famille H., auteur d'une OPA sur les quatre tours du quartier pour faciliter son trafic de cannabis, passe désormais ses nuits en prison. «C'est la récompense d'un travail de fourmi», se félicite le commissaire Thierry Galy, chef de la sécurité territoriale de proximité du Val-de-Marne (DSTP 94). Ses services viennent de saisir plus de 150 kg de produits stupéfiants et de procéder à 19 interpellations, les dernières au début du mois. «Démanteler ce trafic était l'un de nos trois objectifs prioritaires lorsque la DSTP 94 a vu le jour en 2009», confie-t-il.

Trois cousins se partageaient le juteux business. L'un d'eux était installé aux Pays-Bas, d'où partait l'essentiel des livraisons. «Ils utilisaient le système des go-fasts, dit le commissaire. Ils payaient des chauffeurs pour transporter la drogue dans des véhicules volés très puissants. 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant