A chacun son tube de campagne

le
0
A chacun son tube de campagne
A chacun son tube de campagne

Dis-moi ce que tu écoutes, je te dirai quel candidat tu es... Loin d'être anecdotique, le choix des hymnes officiels de campagne, qui galvanisent les foules dans les meetings, est un incontournable de la communication politique. Et mieux vaut ne pas se rater !

 

Manuel Valls l'a appris à ses dépens. Pour sa première réunion publique le 7 décembre dans le Doubs, c'est sur le très rock et un brin ringard « The Final Countdown » (« le décompte final ») que l'ex-Premier ministre a fait son entrée. Fallait-il y voir une façon de mettre en avant son énergie, lui qui pratique la boxe et avoue en privé : « J'adore Chuck Norris » ? Ou s'agissait-il d'un jeu de mots en rapport avec la brièveté de la campagne de la primaire à gauche ? Toujours est-il que le tube du groupe suédois Europe sent franchement la naphtaline depuis sa sortie en 1986, à l'époque du bon vieux Walkman. Jacques Chirac l'avait d'ailleurs utilisé en 1988 pour sa campagne présidentielle. L'équipe de Valls, raillée sur les réseaux sociaux, plaide la bonne foi : il s'agissait de l'hymne des militants PS du Doubs !

 

Le sur-mesure, une vieille tradition

 

Emmanuel Macron joue, lui, sur son image de modernité et de renouveau. Il a notamment choisi le morceau électro-jazz « Closer » du groupe norvégien Lemaitre, sorti en 2016. Et il a demandé à un jeune DJ de son équipe de lui composer un hymne dynamique et enjoué, baptisé « Walk In ». Le coût : moins de 5 000 €, selon un proche. Mais c'est Benoît Hamon qui remporte la palme de la programmation musicale la plus chic et éclectique. Fan de rap — notamment du groupe NTM —, l'ex-ministre de l'Education ne déteste pas faire ses entrées sur un morceau de hip-hop ou du groupe pop français Lilly Wood & The Prick. Des airs qui, sans effaroucher les seniors, parlent aux jeunes électeurs et aux bobos. Habile, le candidat a d'ailleurs diffusé le 3 janvier ses morceaux préférés sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant