A cause du déclin des PC, HP n'attend plus de croissance en 2014

le
2
A cause du déclin des PC, HP n'attend plus de croissance en 2014
A cause du déclin des PC, HP n'attend plus de croissance en 2014

Le groupe informatique américain HP est repassé dans le positif au troisième trimestre mais ses ventes ont déçu, pâtissant toujours du déclin du marché des ordinateurs PC à cause duquel il n'attend plus de croissance l'an prochain.L'action plongeait de 7% à 23,6% lors des échanges électroniques."Vu les difficultés dans le groupe des (équipements) d'entreprise et les ordinateurs personnels (...) nous pensons que la croissance sur l'exercice fiscal 2014 est peu probable", a expliqué Meg Whitman, la patronne du groupe lors d'une conférence d'analystes.Elle s'attend toutefois à des "poches de croissance" dans certaines activités."Je continue de penser que nous faisons des progrès dans notre redressement. Nous observons déjà des progrès significatifs dans nos opérations. Nous rebâtissons avec succès notre bilan, notre structure de coûts est plus étroitement alignée avec nos recettes et nous avons relancé l'innovation chez HP", a-t-elle toutefois fait valoir.Au troisième trimestre de son exercice 2013 décalé, le bénéfice net est ressorti à 1,39 milliard de dollars, soit 86 cents par action hors éléments exceptionnels, comme attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires a reculé de 8% sur un an à 27,22 milliards, moins que prévu par le marché (27,29 mds).L'an dernier sur la même période, le groupe avait enregistré une lourde perte de 8,9 milliards de dollars en raison de la dépréciation d'actifs liée à sa restructuration.Pour l'ensemble de l'exercice 2013, HP table sur un bénéfice par action compris entre 3,53 et 3,57 dollars, en deçà des attentes des analystes (3,57 dollars).La patronne d'HP s'est montrée assez pessimiste sur le contexte économique mondial, parlant d'un "environnement de dépenses qui reste faible aux Etats-Unis", "difficile en Europe", d'une croissance "molle" en Chine.Selon elle, la tendance vers l'informatique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 22 aout 2013 à 18:06

    C'est fait pour MS, les pertes commencent à devenir significatives, Lorant21, le PC pour le particulier qui n'a pas besoin de bureautique, c'est fini.

  • lorant21 le jeudi 22 aout 2013 à 14:25

    C'est MicroSoft qui va souffrir... A quand un windows light sans complications, sans bug, sans prise de tête, moins cher... comme sur une tablette?