A Cardiff, une mère condamnée pour avoir battu son fils à mort

le
0
La femme, qui a tué son fils sous prétexte qu'il ne parvenait pas à mémoriser le Coran, a été condamnée par la justice britannique à au moins 17 ans de prison.

Elle l'a roué de coups jusqu'à le tuer parce qu'il n'arrivait pas à réciter le Coran par coeur. Sara Ege, une mère de famille d'origine indienne habitant à Cardiff, au Pays de Galles, a été condamnée à un minimum de 17 ans de prison pour le meurtre de son fils de sept ans, en juillet 2010.

«Vous avez abusé de la précieuse relation qui devrait exister entre un parent et son enfant», a estimé le juge Wyn Williams, à l'issue d'un procès de cinq semaines. Cette diplômée de mathématiques de 33 ans traitait son fils Yaseen comme un «chien», le frappant avec un bâton, selon les comptes rendus du tribunal de Cardiff. «Je suis convaincu que pendant plus de trois mois, vous l'avez battu à plusieurs reprises, souvent avec un pilon en bois», a affirmé le juge. Ce dernier a expliqué que le jour de la mort du ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant