À Cannes, un mariage digne de Bollywood

le
1
700 chambres de luxe ont été réservées par un riche industriel indien, qui mariait son fils. Mais il n'a pas obtenu de parader à dos d'éléphant.

Le tapis rouge était de sortie ce week-end à Cannes, mais pas pour les stars du festival de cinéma. C'est le gratin de Bollywood, l'équivalent indien d'Hollywood, qui s'était donné rendez-vous sur la Croisette. Deux riches familles d'Inde ont célébré en grande pompe le mariage de leurs enfants, Kunal Grover et Ria Dubash.

Le faste des trois jours donne le tournis. Les 604 chambres et les 91 suites des hôtels cinq étoiles Carlton et Marriott ont toutes été réquisitionnées, pour que les centaines d'invités puissent se reposer entre les soirées grandioses prévues par les mariés. La première a été organisée à La Napoule, au bord de la Méditerranée, une autre au château Diter à Grasse et la dernière au casino Palm Beach de Cannes. «Première impression géniale», a commenté l'un des invités sur Twitter, photographiant...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le lundi 14 oct 2013 à 14:26

    FAITE PASSER LE MESSAGE CHEZ VOUS ET QU'ILS VIENNENT SE MARIER SUR LA COTE D'AZUR VIVE L'INDE ET CES MILLIARDAIRES