À Bordeaux, TUI fait peau neuve

le
1
L'exposition éphémère des photos de Jean-Baptiste Rabouan.
L'exposition éphémère des photos de Jean-Baptiste Rabouan.

Fini, les affichettes papier et promos aguicheuses. À mi-chemin entre une galerie d'art et une boutique high-tech, le voyagiste imagine un lieu « fusion » qui réunit l'ensemble des offres de son portefeuille de marques. Là, derrière de larges baies vitrées, sculptures, photos, ouvrages, expositions éphémères, cabines de réservations digitales et bureaux traditionnels se juxtaposent pour offrir une nouvelle façon de concevoir ses vacances.

Web to Store

Sur le modèle d'une expérience menée à Strasbourg, le groupe allemand, notamment propriétaire de Marmara, Nouvelles Frontières, Passion des îles, Aventuria et de la compagnie d'aviation Corsair, vient ainsi d'investir près de 500 000 euros pour « relooker » de fond en comble sa boutique bordelaise.

Poser ses valises à l'heure où la concurrence des offres en ligne fait rage peut paraître insensé, mais Pascal de Izaguirre, PDG de TUI France, croit dans les agences physiques.  « Les Français consacrent un pourcentage important de leur budget à préparer leurs vacances, il y a pour eux une obligation de résultat. Faire le choix d'une agence de voyages, c'est s'assurer des vacances réussies », explique celui qui mise sur une stratégie Web to Store. « Le client effectue ses recherches sur le Web, mais veut finaliser l'achat dans une boutique, où il pourra discuter et être rassuré de son choix par le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • umrk il y a 4 mois

    Pub pour les boches !